Pornhub comments on stock photos

Après quelque temps d’absence sur ce blog (j’ai été très occupée ces temps-ci), je reviens pour partager avec vous une découverte : le Tumblr Pornhub Comments on Stock Photos.

Le titre de ce Tumblr parle de lui-même : il s’agit de commentaires d’utilisateurs tirés du site de streaming porno Pornhub (ces commentaires parlent donc, souvent assez vulgairement, de pénis et de vagins), incrustés sur des images tirées de « stock photos », ces banques d’images destinées à des fins publicitaires, recensant des photos de gens dynamiques et proprets travaillant avec entrain face à leur ordinateur portable.

L’association des textes et des images est insolite et curieusement hilarante. Mais quelques extraits valent mieux qu’une longue description.

pornhub-comments-stock-photos pornhub-comments-stock-photos4

(Traduction : « Une opinion honnête sur ma bite s’il vous plaît ? » « Sa bite ressemble à un tamanoir »)

Lire la suite

Publicités

Dildo Hungry : de la musique avec des vibros

nude-dildo-hungryLe groupe électro allemand Nude a réalisé un morceau intégralement constitué de sons produits par des vibros (remixés ensuite, bien entendu).

Le clip de ce morceau, disponible sur Youtube (voir suite de l’article), nous montre les ébats sonores et rythmés entre plusieurs sextoys, tous de la marque Fun Factory.

On reconnaîtra, entre autres :

  • nude-dildo-hungry2le Patchy Paul, vert et en forme de chenille,
  • les « pulsateurs » Eins (fuchsia) et Zwei (noir) de la gamme Stronic,
  • le Cobra Libre, masturbateur vibrant pour hommes,
  • le Big Boss, phallique et orange,
  • l’Ocean, en forme de vague bleue,
  • le Pearly, rabbit dont le « lapin » clitoridien est en forme de sphère.

Lire la suite

LELO : des sextoys waterproof, mais pas toutou-proof

sextoy_lelo_ina_mache_resizedSur Reddit, une internaute poste une photo de son LELO INA en piteux état.

Qu’a-t-il bien pu arriver à ce pauvre sextoy ?

Réponse : le chiot de sa propriétaire  l’a découvert, après que celle-ci se soit endormie béatement, satisfaite des prouesses de son vibro, sans prendre le temps de ranger celui-ci après usage. Et visiblement, le canidé l’a trouvé fort appétissant.

Dans les commentaires, une personne remarque qu’il s’agit probablement là du jouet à mâcher pour chien le plus cher que l’on puisse trouver. Mais que pour ce prix, il a tout de même dû être particulièrement agréable à mâchouiller. Maigre consolation, mais c’est déjà ça. Chomp, chomp, chomp, du chavoureux chextoy !

Pricasso et la peinture au pinceau-pénis

pricassoL’artiste australien Pricasso est un peintre qui réalise ses œuvres en utilisant son pénis et ses fesses en guise de pinceaux.

Vêtu uniquement de rose, avec un grand chapeau laissant voir pas mal de peau, il filme la création de ses tableaux. On le voit enduire ses parties génitales de peiture, pour les frotter ensuite sur la toile…

Mais le coup de bite est précis, et le résultat, surprenant. De la pointe de son pénis, Pricasso réalise en effet des portraits stylés et plutôt ressemblants.

C’est le cas notamment de son portrait de Jimmy Wales, cofondateur de Wikipédia. Ce portrait a été l’objet d’une polémique : en effet, Jimmy Wales n’a pas vraiment apprécié ce clin d’œil, qu’il a jugé d’un goût douteux.

Mais la censure n’étant pas dans l’état d’esprit de Wikipédia, la vidéo du making-of de l’œuvre (l’étape incluant un pénis et de la peinture, donc) restera a priori sur Wikimedia Commons.

Lire la suite

Après le gode Zilla, le vibro Buzz l’Éclair ?

design fail vibro buzz l eclairLa licence de Toy Story, et donc du personnage de Buzz l’Éclair, appartenant à Disney, il est fort improbable, pour ne pas dire impossible, qu’un sextoy à son effigie voie le jour.

Enfin, ça, c’est si on ne tient compte  que des objets qui ont été volontairement créés en tant que sextoy. Mais même Disney n’est pas à l’abri des erreurs de design, et lorsqu’on regarde la vidéo qui suit, on a de quoi se poser des questions.

Le vibro que l’on peut admirer ici n’est en réalité qu’un inoffensif jouet pour enfants, dont les créateurs ont, semble-t-il, été quelque peu distraits.

Lire la suite

Décris ton pénis avec un titre de film

J’ai croisé une question anodine au détour d’un forum : « Décris ton pénis avec un titre de film ».

Les réponses (spontanées, pour la plupart, je présume) sont très diverses, et plutôt amusantes : alors, quelle image publique les hommes veulent-il donner de leur phallus ?

La taille

Ah, la taille du pénis, l’éternel sujet sur lequel on tente de faire complexer ou décomplexer la gent masculine…. Apparemment, ça marque les esprits, quand même : le thème se décline en deux tendances :

  • Tendance « j’ai un gros zizi » : « Supersize me », « King kong », « Anaconda », « le Pic de Dante », « la tour Montparnasse infernale », « Godzilla », etc… Ne cherchez pas, tout ce qui est de grande taille va y passer. Bon, c’était un peu évident et facile, tout ça… Passons au suivant.
  • Tendance « j’ai un petit zizi et j’assume » : « 8 millimètres », « Microcosmos »… Plus c’est petit, plus c’est mignon, paraît-il…

La durée du coït

D’après un article publié sur le blog officiel de LELO, la durée idéale d’un rapport sexuel, préliminaires inclus, se situerait entre 17 et 43 minutes. Mais les proverbes à la noix du genre « plus c’est long, plus c’est bon » sont coriaces.

Là aussi, deux déclinaisons :

  • Le pénis infatigable, qui va et vient pendant des millénaires sans jamais éjaculer ni se lasser, même quand tu dors il bouge encore : « Le jour le plus long », « L’histoire sans fin », « Un long dimanche de fiançailles »
  • Le pénis plus rapide que son ombre : « 60 seconde chrono », « Fast and furious »

Le charisme du phallus

Que privilégier ? Susciter la jalousie, façon « l’univers entier rêve de toucher ma bite », ou la compassion, en décrivant un pauvre pénis ignoré et tristement laissé sans la moindre attention ? Deux clans s’affrontent :

  • Les phallus désirés : « Ce que veulent les femmes », « Un tramway nommé désir »
  • Les phallus rejetés : « Seul au monde », « Je suis timide, mais je me soigne », « Moi, moche et méchant »

Les performances de l’engin

Qu’est-ce qu’un zizi performant ? Réponse : cette question est débile. Certes, un pénis peut faire de sales blagues à son propriétaire, mais tant qu’on n’en fait pas tout un plat, y’a toujours moyen de rattraper le coup.

Pis bon, c’est bien beau d’accuser la zézette, mais (sauf problème de santé) en général, ce n’est pas elle qui est en cause : la fatigue, un p’tit verre de trop, une idée pas excitante passée par la tête au mauvais moment… La situation a joué contre elle, elle fera mieux un autre jour.

Bref, être « doué de la bite », ça n’a pas de sens : si un mec croit que c’est son pénis qui va se taper tout le boulot sans qu’il ait à lever le petit doigt, c’est mauvais signe. Mais le critère de la « performance » (dans un sens comme dans l’autre) est tout de même retenu en tant que descriptif de l’engin :

  • Mon sexe, ce prodige : « the Artist », « le Professionnel », « l’incroyable Hulk », « l’Homme qui tombe à pic »
  • … Et en plus d’être un génie, l’animal est modeste (mais oui !) : « un héros très discret »
  • L’empoté qui vit dans mon slip : « le Boulet », « le Distrait »

Lire la suite

Le Gode Zilla

Vous êtes-vous déjà demandé s’il existait un gode… Zilla ?

Ce jeu de mots facile est repris par quelques boutiques pour désigner leur catégorie consacrée aux sextoys géants. Mais a priori, non, on ne trouve pas de gode nommé Zilla. Du moins pas encore, ou il n’est pas assez célèbre pour se googler aisément. Mais s’il existait, il ressemblerait peut-être à ce joli dessin de GoLeM, publié sur LaFraise.com.

Gode Zilla - dessin de GoLem sur Lafraise.com

Et sur Gametrailers.com, une courte vidéo amusante dans laquelle Gode Zilla fait également des siennes… Quel pervers, ce reptile géant !

Faire l’amour à distance : fantasme, ou réalité ?

Avec de l’imagination, tout est possible. Les relations sexuelles à distance n’échappent pas à cette règle.

D’accord, mais si l’on n’a pas tant d’imagination que ça, et qu’on a besoin des sensations physiques pour réellement ressentir le contact avec l’autre, comment on fait ? Des accessoires érotiques, toujours plus innovants les uns que les autres, tentent de répondre à cette question. Le principe est simple : deux sextoys, connectés entre eux via le net, qui s’entre-transfèrent les mouvements et/ou les pressions qu’on leur fait subir.

Le Mojowijo

mojowijo

Le Mojowijo est un accessoire qui se fixe sur une manette de Nintendo Wii. A l’aide d’un logiciel adapté, il permet d’interagir, via Skype, avec son partenaire.

Des versions pour homme et pour femme existent. Si la version pour femme semble être un godemichet vibrant assez classique, j’ai quelques doutes quant à la version pour homme, qui ressemble plus à une pince bizarre qu’à un masturbateur masculin. Apparemment, ça vibre aussi.

Le LovePalz

LovePalz

Le LovePalz est un duo de sextoys (nommés Zeus la version pénétrable, Hera pour la version pénétrante, mais deux Zeus ou deux Hera peuvent également être connectés ensemble) qui détectent les mouvements et peuvent se les transmettre de l’un à l’autre via une connexion interet.

Le VStroker

vstroker

Le Vstroker, dont j’ai lu un test ici, hélas, ne s’adresse qu’aux hommes. Il se visse sur un masturbateur masculin, le Fleshlight, et transmet ses mouvements à l’action qui se déroule dans un film porno (en solo) ou un jeu vidéo érotique, auquel sa ou son partenaire peut jouer simultanément.

Création du blog

Bonjour !

J’ai décidé de le consacrer ce blog aux sextoys.

Des news à leur sujet, des (tentatives de) conseils pour choisir des accessoires érotiques efficaces et sains pour l’organisme… et éventuellement, des avis concernant mes achats (dans la limite de ce que mon budget me permet 🙂 ).

Je ne suis certes pas une experte en la matière, mais j’aime bien fouiner pour chercher des infos, et les partager lorsque j’en trouve.